Amicale des Foreurs et des Métiers du Pétrole

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

DELPHINE BATHO NOUS NARGUE

Envoyer Imprimer PDF

Texte de la lettre adressée à Mme Delphine Batho en date du 28 juin 2013 faisant suite au rendez-vous manqué du 17 juin 2013 :

Madame la Ministre,

Faisant suite  à mon déplacement  le 17 juin courant  à  Paris,  Hôtel de Roquelaure,   pour  me rendre à un rendez-vous  accordé  et  prévu avec deux de vos conseillers  techniques (puis  unilatéralement  annulé sine die sans raison évoquée ni excuses de politesse), je vous  confirme  avoir  quand même  (après un épique forcing, dans le hall  sécuritaire de l’immeuble) , pu m’entretenir    quelques  courts instants avec votre Chef de cabinet  M. David Roizen  qui, sur ma requête,  est venu me rencontrer.

 

Je viens de recevoir  un surprenant   courrier  (sans référence aucune,  daté  du 19 Juin 2013)  émanant  de la directrice adjointe du Cabinet  de votre Ministère, Mme Paquita   Morellet-Steiner.

Ce courrier  (dont ci-joint copie)  aurait pour but de  clore ( plutôt  cavalièrement )  un volumineux dossier de correspondances  que je vous ai adressées  depuis votre nomination à ce Ministère,  auxquelles  nous n’avons jamais reçu de réponse.

Il est toujours plus évident  que notre Amicale  est  boycottée, blacklistée, rejetée  comme le serait une délinquante  ….  Et  je ne l’accepte pas. Toutes les entités  légalement constituées  dans la République méritent respect et considération  et  notre Association  exige d’être  traitée et reçue  avec les même égards  accordés  aux « collectifs » de toutes obédiences  que vous recevez .

Et ce n’est hélas  pas le cas.

Comment  dois-je analyser  l’affront   que vous m’avez fait subir  ce même  17 Juin, en acceptant de recevoir  en matinée un collectif d’opposants,  alors que vous avez fait annuler  le rendez-vous  qui m’avait été accordé  pour  16 heures  avec vos conseillers techniques ? Ce procédé est inqualifiable.

La réponse de  Mme  Paquita Morellet-Steiner comporte des contre vérités :

- Le rendez vous avec les deux conseillers techniques n’a pas été REPORTÉ comme il est indiqué, mais  tout simplement ANNULÉ sans aucune explication, ni la moindre excuse de politesse minimale.

- Ce procédé d’élimination  arbitraire  est intolérable  et, malgré l’avis d’annulation intempestive, c’est la raison primordiale pour laquelle j’avais maintenu  mon déplacement à PARIS,  désireux obtenir les explications  que je dois à nos adhérents. J’ai le regret  à devoir dire que la patiente écoute et l’extrême courtoisie de M. David Roizen n’y a d’ailleurs pas pourvu.

Evidemment, pour NOUS,   la question de fond est bien   l’exploration/exploitation de tous  hydrocarbures  en France, classiques ou non conventionnels,   et j’ai hélas   noté  la position    toujours négative intransigeante   de notre  Président de la République  (quoiqu’elle semblait avoir évoluée lors de sa visite  en Algérie,…. Mirage probablement !!!

Mme Morellet-Steiner dit ne pas  vouloir donner suite à  notre demande d’audience.   Pourquoi ?

Absence d’élément nouveau dit-elle. Elle devrait compulser bien plus sérieusement notre dossier, ou changer ses   lunettes  qui  paraissent à foyers  variables  puisqu’elle  ne semble lire que ce qui va dans le sens de la pensée unique de votre Ministère.

Elle a  certainement  eu  connaissance  de notre lettre au Premier Ministre  ( vous  en avez reçu copie de notre part,  en plus de l’original  qui vous a été transmis par M. Guérin Chef de Cabinet  de M. Ayrault)

Son contenu est plus qu’un nouvel  élément    puisque nous demandons d’effectuer intégralement l’application de la loi du 14 juillet  2011. Si l’article premier est effectivement mis en application avec l’interdiction  zélée   de la fracturation hydraulique,  les deux derniers sont toujours mis en veilleuse dans un total irrespect.

Une loi de la République doit  être intégralement appliquée, et l’ÉTAT doit donner l’exemple.

Nous vous demandons donc, Madame la Ministre, de bien vouloir faire réponse à notre démarche  ou nous donner le rendez-vous que nous sollicitons en vain depuis plusieurs mois.

Dans cette attente, veuillez croire, Madame la Ministre, à nos respectueux sentiments.

 

Jacques  Sallibartant

Président

Copyright © 2018 Amicale des Foreurs et des Métiers du Pétrole. Tous droits réservés.
Design / Réalisation : scom communication avec JoomlArt.
Joomla!
Vous êtes ici : Accueil Actualités DELPHINE BATHO NOUS NARGUE