Amicale des Foreurs et des Métiers du Pétrole

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

TOUT SAVOIR SUR LES STAGES EN ENTREPRISE

Envoyer Imprimer PDF

Les stages

Nous avons presque tous commencé notre carrière dans l’industrie pétrolière en faisant un stage dans une entreprise, ce qui nous a permis de démarrer dans la vie professionnelle. Plus récemment pour les plus anciens, nous avons tous une fille ou un fils qui doit trouver un stage dans le cadre de ses études. C’est pourquoi, l’Amicale a décidée de développer la rubrique offre et demande de stage auprès des entreprises.
Il est proposé une assistance gratuite à fin de :

-          Identifier les besoins : secteur (ingénierie, chantier, atelier, HSE, qualité, planning…), durée, période, lieu

-          Identifier les taches et les livrables

-          Identifier les compétences requises

-          Présélectionner des candidats

-          Etablir la procédure de suivi du stagiaire

-          Définir les points clés du rapport de fin de stage

-          Rédiger la fiche de fin de stage - évaluation

-          Revoir et commenter la Convention de stage

-          Conseiller pour le financement – aides

-          Rédiger l’offre pour le site web de l’Amicale

Le stage correspond à une période temporaire de mise en situation en milieu professionnel. L'étudiant acquiert des compétences professionnelles qui mettent en œuvre les acquis de sa formation, en vue de l'obtention d'un diplôme ou d'une certification. Le stagiaire se voit confier une ou des missions conformes au projet pédagogique défini par son établissement d'enseignement et approuvées par l'organisme d'accueil.

Tout stage en milieu professionnel doit être intégré à un cursus pédagogique, et respecter les conditions suivantes :

-          la finalité et les modalités du stage sont définies dans l'organisation de la formation,

-          le stage fait l'objet d'une restitution par l'étudiant, évaluée par l'établissement.

Dès lors que ces 2 conditions sont respectées, certaines formations sont considérées comme intégrées au cursus pédagogique et permettent d'effectuer des stages en milieu professionnel. Il s'agit de périodes pendant lesquelles l'étudiant suspend temporairement sa présence dans l'établissement pour exercer d'autres activités lui permettant exclusivement d'acquérir des compétences en cohérence avec sa formation.

Une convention de stage doit être réalisée en concertation entre l'établissement d'enseignement et l'organisme d'accueil. Elle doit être signée par le stagiaire, le représentant de l'organisme et le représentant de l'établissement d'enseignement du stagiaire.

Cette convention doit préciser les éléments suivants :

-          modalités d'encadrement du stage,

-          définition des activités confiées au stagiaire en fonction des objectifs de formation,

-          dates de début et de fin du stage,

-          durée hebdomadaire maximale de présence du stagiaire dans l'organisme (sa présence, le cas échéant, la nuit, le dimanche ou un jour férié doit être indiquée),

-          montant de la gratification versée au stagiaire et modalités de son versement,

-          liste des avantages offerts, notamment en ce qui concerne sa restauration, son hébergement ou le remboursement des frais engagés pour effectuer son stage,

-          régime de protection sociale dont bénéficie le stagiaire (y compris la protection en cas d'accident du travail et, si nécessaire, l'obligation faite au stagiaire de justifier d'une assurance couvrant sa responsabilité civile),

-          conditions dans lesquelles les responsables du stage, l'un représentant l'établissement, l'autre l'organisme, assurent l'encadrement du stagiaire,

-          conditions de délivrance d'une attestation de stage et, le cas échéant, modalités de validation du stage pour l'obtention du diplôme préparé,

-          modalités de suspension et de résiliation du stage,

-          conditions dans lesquelles le stagiaire est autorisé à s'absenter, notamment dans le cadre d'obligations attestées par l'établissement d'enseignement,

-          clauses du règlement intérieur (en cas de stage en entreprise), applicables au stagiaire, lorsqu'il existe.

La durée du ou des stages effectués par le stagiaire dans une même entreprise ne peut excéder 6 mois par année d'enseignement, sauf pour certaines formations, compte tenu des spécificités des professions nécessitant une durée de pratique supérieure.

Le stagiaire bénéficie d'une gratification lorsque la durée du stage dans le même organisme d'accueil est supérieure à 2 mois (consécutifs ou non) au cours d'une même année scolaire ou universitaire. Le montant est fixé par convention de branche ou par accord professionnel étendu. À défaut, il est fixé à 436,05 € par mois pour un stage de 35 heures hebdomadaires, exonéré de cotisations sociales, dans la limite de ce montant. Cette gratification est due au stagiaire à compter du premier jour du premier mois de stage. Elle est versée mensuellement.

Si la convention de stage est suspendue ou résiliée, le montant de la gratification est proratisé en fonction de la durée de stage effectuée.

Afin d’aider les jeunes à trouver un stage en entreprise, n’hésitez pas à nous contacter pour toute information concernant les stages et les offres de stage à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Copyright © 2017 Amicale des Foreurs et des Métiers du Pétrole. Tous droits réservés.
Design / Réalisation : scom communication avec JoomlArt.
Joomla!
Vous êtes ici : Offres de stage TOUT SAVOIR SUR LES STAGES EN ENTREPRISE