Le rapport de la population à la maladie, 2.2. CONCEPT DE SANTE, SANTE PUBLIQUE, SANTE COMMUNAUTAIRE I. Pour avoir une vue d'ensemble sur la santé, consultez en priorité les articles suivants du dossier en cliquant sur celui de votre choix : Ces termes englobent l'ensemble des actions et des prescriptions destinées à préserver et à protéger la santé des citoyens, à l'échelon d'un groupe donné de population ou à celui du pays, et dépendant de la collectivité ; ils recouvrent aussi l'étude de la santé d'une population soit à l'échelon national, soit à un autre échelon (mondial, groupe social, par exemple). Outre les difficultés économiques déjà mentionnées, la communauté internationale doit faire face à l’apparition de nouvelles maladies. d. Définitions de la santé publique ? Mais il convient surtout de souligner leurs conséquences sur le rapport de la population à la maladie, et donc sur les mentalités collectives. Ensemble des mesures mises en œuvre dans un pays pour améliorer ou protéger l'état de santé de la population, ses conditions d'hygiène, son bien-être et son environnement. On peut néanmoins distinguer quatre grands axes : la prévention des maladies, elle-même dépendant de l'organisation de la recherche ; la mise en place d'un réseau de centres de soins (hôpitaux, dispensaires) ; l'accession de la population aux soins courants (qui renvoie au fonctionnement de la Sécurité sociale). Ils rejoignent ainsi la catégorie de ceux qui sont exclus pour des raisons sans rapport avec la santé : sorciers, hérétiques, juifs, etc. En revanche, les pouvoirs publics contribuent largement à la dépense courante de prévention collective, des subventions à la recherche, de l'enseignement et de l'administration sanitaire. Site mondial Sites régionaux La santé : objet de recherche et objectif à atteindre, 2.1. Apparaît ainsi un des aspects essentiels de la réalité mondiale : la majorité des nations se trouvent dans une situation de sous-développement sanitaire que traduit notamment le faible nombre de médecins par rapport à la population. b) Définition de la santé publique par l’OMS : La santé publique est la science et l’art de prévenir les maladies, de prolonger la vie et d’améliorer la vitalité mentale et physique des individus par le moyen d’une action collective concertée visant à : En 2010, le total des dépenses en soins et biens médicaux s'élève à 234 milliards d’euros dont 175 milliards pour les soins : l'État et les collectivités locales les couvrent à hauteur de 1,2 %, la Sécurité sociale de 75,8 %, les mutuelles de 13,5 % et les ménages de 9,4 % (source INSEE), soit en moyenne 3 609 euros par an et par habitant. Les modalités de l'intervention de l'État varient selon les pays. C'est une notion relative, ressentie par … C'est l'idée même de vérité révélée qui est implicitement mise en cause, et elle le sera expressément au xviiie siècle par les philosophes des Lumières. 1952: Définition de la Santé Publique par l'OMS (droit inné à la santé et la longévité) 1966: OMS: Santé Publique = organisation du système de soin. L'OMS publie ses 10 thèmes de santé publique prioritaires pour 2009. À ce qui apparaît, aux yeux du plus grand nombre, comme une fatalité, on trouve des explications extranaturelles : l'épidémie serait soit un châtiment des péchés, soit l'aboutissement de complots ourdis par des forces malfaisantes (au Moyen Âge, on accusait les Juifs d'empoisonner les puits et les fontaines d'eau potable, et le même bruit courut à Paris pendant l'épidémie de choléra de 1832). Mais l'accoutumance de l'organisme aux médicaments (→ résitances) – voire des modifications de l'agent responsable de la maladie – engendre le retour en force de certaines maladies infectieuses. La France possède une tradition médicale ancienne qui la met à l'abri des problèmes les plus graves que connaissent les pays en voie de développement. Elle est l’objet de la médecine, laquelle, par un travail de laboratoire et d’épidémiologie, cherche à découvrir l'origine des affections, de façon à trouver les moyens de leur prévention et de leur guérison. joue un rôle de coordination et d'impulsion exceptionnel. Elle rend des régions comme l'Afrique ou le sous-continent indien particulièrement vulnérables aux épidémies, qui, en raison de la multiplication des échanges mondiaux, peuvent s'étendre rapidement à toute la planète. La moitié des inégalités dans la répartition des principales maladies non transmissibles au sein des populations, en particulier les maladies cardiovasculaires et le cancer du poumon, sont imputables aux inégalités sociales face aux facteurs de risque. Concept de Santé 1. définitions de la santé 2. notion de représentation III. Oms définition maladie Maladie: définition et explications - AquaPortai . Le rôle de l’État face à l'industrialisation, 3.2. 0. • La santé publique aborde l’organisation de la santé pour une collectivité, une population à un niveau individuel et à un niveau collectif. De même, chaque mutation de l’un des virus de la grippe provoque une épidémie ou une pandémie. 22/04/2013 admin Santé Publique, Sécurité du patient, 0. Les travaux de la médecine psychosomatique ont montré l'origine psychique de nombreux troubles organiques ; l'ethnopsychiatrie étudie les désordres psychiques d’un patient en fonction des normes du groupe culturel auquel il appartient. En 1978, l'O.M.S. Le Ministère de la Santé Publique et de Population (MSPP) de concert avec l’OPS/OMS, a réalisé 2 journées de formation les 4 et 5 mars 2020 à l’intention d’une première cohorte de médecins et infirmières des départements de l’Ouest et du Centre à la prise en charge d’éventuel cas suspects du COVID-19 dans le pays. D'autres catégories de malades – les grands invalides en particulier – sont victimes d'un sort identique. L'État est ainsi amené à exercer une tutelle sur tout ce qui concerne, outre les médicaments, l'organisation des soins par le biais des hôpitaux et des cliniques privées (qui, si elles échappent au contrôle public, sont tenues au respect des règlements nationaux). Qualité des soins : définition . Notre Département se concentre sur l’élaboration et la promotion de politiques et d’interventions préventives efficaces sur la base d’une meilleure connaissance scientifique des déterminants environnementaux de la santé humaine. adopte une déclaration (déclaration d'Alma-Ata) qui envisage les problèmes des pays pauvres où la nécessité est d'assurer les « soins de santé primaires ». Définitionsantépublique: Approche collective et administrative des problèmes de santé d’une population sous ses aspects politiques, économiques, réglementaires, institutionnels. En dépit du caractère privé de l'exercice de la médecine (la grande majorité des médecins en activité sont des « médecins libéraux » consacrant l'essentiel de leur activité à leur clientèle personnelle), les interventions de l'État sont nombreuses. La définition de la santé de l’OMS comme toute définition, est une référence pour tous, les spécialistes (médecins, physiciens, chimistes, biologistes etc.) Les modèles de santé 1. Des enquêtes sociologiques (telle, en France, celle de Louis René Villermé sur les ouvriers du textile [1840]) alertent par ailleurs l'opinion publique. Toutefois, l'évolution fut lente, parce que soumise à des influences contradictoires. Ils exercent un rôle de conseil auprès du ministère pour l'élaboration des grandes orientations de la politique de santé ; ils contribuent à la décision d'autorisation des traitements et médicaments (et, de ce fait, ils ont une incidence sur le développement de l'industrie pharmaceutique). Cette dimension subjective du problème est importante. La santé publique est aussi une question sociale : les maladies ont une histoire et une influence sur la société, toutes les catégories de la population n'ont pas le même rapport à elles, et les politiques sanitaires diffèrent selon les pays. LES DEFINITIONS EN SANTÉ PUBLIQUE . L'O.M.S. Lorsque sont proclamées intangibles la liberté et l'égalité (Déclaration des droits de l'homme et du citoyen du 26 août 1789) et que « la recherche du bonheur » (Déclaration d'indépendance des États-Unis du 4 juillet 1776) est considérée comme un « droit inaliénable », il est normal que les plus pauvres cherchent à traduire ces principes généraux en termes concrets, quotidiens. Le rôle de l'Église fut, dans ce domaine, déterminant : c'est autour des établissements religieux, souvent sur l'initiative d'ordres spécialisés, que naquirent les premières formes d'hôpitaux. C’est une approche collective et administrative des problèmes de santé d’une population sous ses aspects politiques, économiques, réglementaires et institutionnels. La santé individuelle se définit autant par l'absence de maladie ou d’infirmité que par l’absence de facteurs de risques. La pénibilité de la vie quotidienne (conditions de transport et de logement, organisation du travail, etc. Cette « maladie de riches » qu'est l'angoisse peut sembler futile au regard des problèmes posés par la misère dans la majeure partie de la planète. Ainsi, la tuberculose, fléau du xixe siècle et de la première moitié du xxe siècle, semble redevenir menaçante dans les pays riches après avoir été endiguée pendant près de cinquante ans. Elle clarifiait le sens d’un grand nombre de termes et expressions peu courants à l’époque et indiquait les rela- La nouvelle définition du burn-out selon l’OMS. Définition : qu'est-ce que l'Urgence de santé mondiale ? L'État est seul à disposer des moyens nécessaires pour connaître l'ensemble des problèmes et pour appliquer les solutions adaptées. 26 décembre 2008. Il n'y a là rien d'étonnant. Pour plus d'informations, consulter le site de l'Organisation mondiale de la santé http://www.who.int/fr/. La modernité politique, qui va aboutir au triomphe du suffrage universel, entraîne une demande sociale d'accession à un plus grand bien-être. Secrétariat d'État à la Santé publique. 22/04/2013 admin Santé Publique, Sécurité du patient, 0. Elle s'occupe de préserver la santé, de la protéger au niveau d'un groupe d'individus, d'un pays ou mondial. L'amélioration de l'espérance de vie se traduit par un accroissement de la population dite du « troisième âge » (voire du quatrième âge), c'est-à-dire d'une catégorie de personnes âgées particulièrement fragiles devant la maladie, et donc « consommatrices » de soins. Pour être en bonne santé, il faut que les besoins nutritionnels, sanitaires, éducatifs, sociaux et affectifs soient satisfaits. ), l'incertitude de l'avenir (menace généralisée de chômage), les tensions internationales créent un climat de doute et de dépression, favorable au développement du stress, cette maladie des temps modernes que l'on combat par un usage intensif de médicaments. 2Certains auteurs considèrent que toutes les définitions de la santé publique pointent vers un objectif commun – réduire l’apparition de la maladie et maintenir la population en santé – plutôt qu’un cadre théorique unique ou un corpus spécifique de connaissances [10]. ), ou dans le cadre d’une coopération internationale, joue-t-elle un rôle essentiel dans l’amélioration de la santé. [Définition de l'Organisation Mondiale de la Santé] La santé est un état de complet bien-être physique, ... Santé publique. Depuis sa constitution en 1948, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) définit la santé comme « un état de complet bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité ». Dans la plupart des pays, cette orientation nouvelle se traduit par l'instauration de ministères spécialisés. Il en allait en général de même lors des épidémies, la tâche des autorités se bornant le plus souvent à l'élimination des cadavres des victimes pour réduire les risques de contagion. Première Conférence internationale sur la promotion de la santé, Ottawa (Canada), 17–21 novembre 1986 Le ministère de la Santé compte plusieurs directions permanentes, dont la Direction générale de la santé (D.G.S.). Il existe encore une autre cause à l'irruption des problèmes de la santé dans le domaine public : les exigences de la production imposent aux entrepreneurs d'assurer un certain niveau de vie à la main-d'œuvre. If you are visiting our non-English version and want to see the English version of Organisation Mondiale pour la Santé, please scroll down to the bottom and you will see the meaning of Organisation Mondiale pour la Santé in English language. L'individualisme apparaît peu à peu comme la condition nécessaire au bon fonctionnement de la société. C'est dans ce contexte que se réalise le bouleversement des rapports à la maladie et à la santé : la douleur et le mal ne sont plus perçus comme une fatalité dont on peut seulement atténuer les conséquences les plus néfastes ; l'épanouissement physique devient un objectif normal, et le corps est réhabilité. Définition de la santé publique. L’OMS a publié des recommandations provisoires révisées sur la surveillance de la santé publique pour les cas de COVID-19. Le monde occidental accède alors à ce qu'il est convenu d'appeler la modernité. Santé publique OMS 1988 «La Santépublique est un concept social et politique de toutes les populations par le biais de la promotion de la santé, de la prévention des maladies ainsi que par d'autres interventions afférentes àla santé.» qui vise une amélioration de la santé, une plus grande longévitéet un accroissement de la qualitéde la vie la santé est une notion évolutive, c'est-à-dire qu'elle varie en fonction de l'époque où on vit et du pays. OMS. À ce stade, les rapports entre secteur privé et secteur public posent des problèmes de plus en plus délicats. Définitions. Face à un mal qui peut survenir à n'importe quel moment, le sentiment d'insécurité se généralise. Comme il est précisé dans sa constitution, l'OMS a pour but d'amener tous les peuples au niveau de santé le plus élevé possible. L’O.M.S. II-Définition OMS (1947): « La santé est un état de complet bien-êtrephysique, mentalet social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité» Santé publique-Master USSAC/2018 5. Agence nationale de santé publique 12 rue du Val d’Osne 94415 Saint-Maurice Cedex France – Standard +33 (0)1 41 79 67 00 www.santepubliquefrance.fr Définition de cas d’infection au SARS-CoV-2 (COVID-19) Mise à jour le 16/11/2020 Les modifications suivantes ont été apportées par rapport à la version du 07/05/2020 : À terme, l'angoisse qui se révèle ainsi peut se répercuter dans le domaine social et politique. C'est ainsi que l'amélioration de l'hygiène est loin d'être continue et universelle ; il faut noter, en particulier, que l'extension des villes, où l'habitat populaire est souvent précaire, crée bien souvent des îlots d'insalubrité. L'urgence de la lutte à entreprendre ne résulte pas seulement de la gravité économique de la question, mais encore et surtout peut-être des dangers que la tuberculose des bovidés fait courir à la santé publique (Nocard, Tubercul. La recherche médicale conquiert une place éminente dans l'ensemble des sciences. C'est au xixe siècle que l'État fut amené, dans la plupart des pays industriels, à prendre en charge les problèmes de santé de la collectivité. Elle est définie et mise en œuvre par les administrations compétentes au service d’une population au travers de politique de santé. Multilinguisme 5. A framework to monitor and evaluate the implementation (2008) ; A healthy city is an active city: a physical activity planning guide (2008) ; Addressing the socioeconomic determinants of healthy eating and physical activity levels among adolescents (2006) ; Balance- A report on state action to promote nutrition, increase physical activity and prevent obesity (2007) Les malades sont, dans une large mesure, traités comme des boucs émissaires : on les châtie parce qu'ils sont tenus pour responsables du malheur public. Les progrès réalisés ne profitent cependant qu'à une minorité de la société, celle dont la fortune permet un accès à la culture. JavaScript is disabled for your browser. L’OMS, en 1952, en donne la définition suivante : La santé publique est la science et l’art de prévenir les maladies, de prolonger la vie et d’améliorer la santé et la vitalité mentale et physique des individus, par le moyen d’une action collective concertée visant à : Définition et Explications - Les politiques de santé (ou politiques sanitaires, ou encore politiques de santé publique) comprennent l’ensemble des choix stratégiques des pouvoirs publics pour améliorer l’état de santé des populations dont ils ont la responsabilité : il s’agit ici de I. Définitions des concepts : santé, santé publique et bien-être social. et la coopération internationale, 4.2. Parallèlement, des mesures doivent être prises d’urgence dans des secteurs tels que l’énergie, les transports, l’agriculture et l’industrie, en coopération avec le secteur de la santé, pour faire face aux causes environnementales profondes des problèmes de santé. 5« La Nation définit sa politique de santé selon des objectifs pluriannuels » : larticle L. 1411-1 du code de la santé publique proclame solennellement, depuis la loi de 2002[10], la nécessité de la définition dune politique de santé au niveau national. Qualité des soins : définition. 2. Au vu des statistiques, il est possible de mettre en lumière une partie des problèmes de la santé publique en France. Mais cet aspect de la vie moderne pèse sans doute moins que le mal-être dont se sentent victimes nombre d'hommes et de femmes des sociétés riches. La notion de santé appelle donc, outre le point de vue de la médecine scientifique, une approche historique, sociologique et psychosociologique. La santé publique peut être définie de diverses manières. Celle-ci dépend aussi de facteurs sociaux et politiques. Pour l'OMS, la santé sexuelle n'est pas juste une absence de maladie, mais implique aussi une notion de bien-être. Activité d'intérêt général, assurée par un organisme public ou privé... Organisation mondiale de la santé http://www.who.int/fr/, 1.2. Le texte, modifié par la loi de 2004, ajoute même, pour lever toute ambiguïté sur le rôle de lÉtat, que « la détermination de ses objectifs, la conception des plans, des actions et des programmes de santé mis en œuvre pour les atteindre ainsi que lévaluation de cette politique rel… a) Définition La santé publique est la discipline qui s'occupe de la santé globale d'une population sous ses aspects préventifs, curatifs et éducatifs. Or, tandis que les prestations distribuées par la Sécurité sociale augmentent, les cotisations qu’elle reçoit diminuent en raison de la croissance du chômage. Selon la constitution de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la santé est « un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d'infirmité » et représente « lun des droits fondamentaux de tout être humain, quelles que soit sa race, sa religion, ses opinions politiques, sa condition économique ou sociale »1. Le développement économique de l'Europe – que l'on peut faire remonter au xiie siècle – permit, grâce au progrès technique et scientifique, une meilleure connaissance de la nature, tant dans sa variété géographique (rôle des voyages → grandes découvertes, à partir de la fin du xve siècle) que dans la complexité de ses structures (progrès de la science). L'OMS Table des matières 1. On peut aussi rappeler une ancienne définitio… Outre l’épidémie de sida, se développent des « maladies de civilisation » dont la présence est liée, dans les pays développés, à l'augmentation de la durée de la vie et à la détérioration des conditions psychologiques de la vie collective. La santé : c'est un état de complet bien-être physique, mental et social et qui ne consiste pas seulement en l'abscence de maladies ou d'infirmités (selon l'OMS : organisation mondiale de la santé). Rapport sur la santé dans le monde 7. Les progrès de la recherche fondamentale ne suffisent pas à rendre compte totalement des causes de l’évolution des maladies, et donc de l'évolution de la notion de santé. Préparation et action de santé publique : L’action de l’OMS dans les situations d’urgence sanitaire : rapport du Directeur général. Dans le même temps, on voit exploser la fréquence de maladies comme l’obésité, le diabète de type 2 et les maladies cardiovasculaires liées à la suralimentation, ou encore la maladie d’Alzheimer liée au vieillissement global de la population. Du même coup, l'horizon de la recherche s'élargit en se concentrant sur l'être humain : toutes les activités des hommes et des femmes méritent d'être étudiées, celles qui relèvent de l'art ou de la philosophie comme celles qui assurent le bien-être quotidien. en évaluant et en gérant les risques (tels que la pollution atmosphérique et la pollution de l’air intérieur, les substances chimiques, l’eau présentant des risques sanitaires, le manque d’assainissement, les rayonnements ionisants et non ionisants, pour n’en citer que quelques-uns) et en élaborant des normes et des recommandations fondées sur des données factuelles concernant les principaux dangers environnementaux pour la santé; en élaborant des recommandations, et des outils et en mettant en place des initiatives pour faciliter l’élaboration de politiques de santé et leur mise en œuvre dans les secteurs prioritaires. la santé est une notion subjective. Pour progressive qu'elle soit, cette « révolution culturelle » crée un grand vide : il faut trouver un nouveau système d'explication du monde tel qu'il est et de l'histoire telle qu'elle se fait. Le modèle biomédical a. Les mots clefs de la santé b. Représentation et culture c. Déterminants des représentations 2. Quant à l'Institut Pasteur, il dépend des crédits de l'État pour son fonctionnement. Les épidémies furent à l'origine de peurs collectives, vécues par toutes les classes de la société, bien qu'expliquées de manière différente. Le rôle du Département Santé publique, déterminants sociaux et environnementaux de la santé consiste à élaborer et à promouvoir des politiques et des interventions de prévention fondées sur une compréhension et une analyse scientifique approfondie des bases factuelles pour les déterminants environnementaux et sociaux de la santé humaine. Seul un développement harmonisé des différentes régions du monde peut faire espérer une maîtrise globale de la maladie et, du même coup, faire disparaître définitivement les peurs ancestrales que suscitaient les fléchissements de la santé. Définition de la santé de l’OMS « La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité. santé publique de faire face aux problèmes actuels de la santé publique. Définitions de la santé publique • La santé publique prend en compte les dimensions d’organisation administrative, politique et économique. Les malades les plus gravement atteints furent considérés comme dangereux, et de ce fait frappés d'exclusion. En se concentrant sur la réduction des facteurs de risque environnementaux, on pourrait éviter pratiquement le quart de la charge mondiale de morbidité. On peut en effet la présenter comme « l'étude, d'une part, des déterminants physiques, psychosociaux et socioculturels de la santé de la population et d'autre part des actions en vue d'améliorer la santé de la population »1. Il est donc logique qu'après la création de l'Organisation des Nations unies (1945) et d'une série d'organisations spécialisées dépendantes (s'occupant de la culture – Unesco – ou de l'agriculture – F.A.O.) Aussi le système est-il menacé par le déficit, et les pouvoirs publics sont-ils obligés d'intervenir régulièrement pour colmater la brèche et « sauver » le régime de l’assurance maladie en essayant de limiter la consommation de médicaments, de responsabiliser les assurés, en créant de nouvelles cotisations telle la CSG (Contribution sociale généralisée) ou la CRDS (contribution pour le remboursement de la dette sociale). When autocomplete results are available use up and down arrows to review and enter to select. Si l’on se réfère à la définition établie par l’OMS en 1946, et inchangée depuis, la santé est un « état complet de bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité ». Définitions de la santé publique et de ses missions. La mise en place de formes diverses d'assistance sociale – qui permettront l'accès aux soins médicaux à toutes les catégories de la population – renforcera la notion d'État-providence. bovine, 1903, p. 6). Ces organismes administratifs sont, en général, dirigés par des personnalités médicales. La lutte contre la maladie relevait d'un esprit de charité, et elle était donc liée aux croyances religieuses, au même titre que l'assistance fournie aux pauvres. 30 dernières années: (cf. Elle est l’objet de la médecine, laquelle, par un travail de laboratoire et d’épidémiologie, cherche à découvrir l'origine des affections, de façon à trouver les moyens de leur prévention et de leur guérison. Le modèle biomédical a. Les mots clefs de la santé b. Représentation et culture c. Déterminants des représentations 2. Département OMS Santé publique, déterminants sociaux et environnementaux de la santé. Cette exigence est rendue alors plus actuelle par le développement de l'industrie au xixe siècle. Profil de l'apprenant Définition Branche de l'ONU Siège à Genève, Suisse 194 L’OMS, en 1952, en donne la définition suivante : Alcool, prevention et santé publique 1. Health lays the foundation for vibrant and productive communities, stronger economies, safer nations and a better world. Aucun pays au monde ne peut éviter d'envisager la lutte contre la maladie comme une priorité. Et la science, en développement continu, sert de garantie à cette nouvelle vision des choses. Focus sur la République démocratique du Congo, Le rôle crucial des partenaires en réserve dans l'action d'urgence, Fonds de réserve OMS pour les situations d’urgence, Ebola en République démocratique du Congo, Campagnes mondiales de santé publique de l'OMS, Santé publique, environnement et déterminants sociaux de la santé, Département OMS Santé publique, déterminants sociaux et environnementaux de la santé. OMS stands for Organisation Mondiale pour la Santé. SANTÉ PUBLIQUE . De là une conception de la maladie comme anomalie absolue. La maladie, selon l'Organisation Mondiale de la Santé, est une modification ou écart par rapport à l'état physiologique dans une ou plusieurs parties du corps qui se manifeste par des symptômes et des signes caractéristiques, et dont l' évolution est plus ou moins prévisible. actualisée dans la surveillance de la santé publique dans le contexte de la COVID-19, publié le 7 août 2020. On peut en effet la présenter comme « l'étude, d'une part, des déterminants physiques, psychosociaux et socioculturels de la santé de la population et d'autre part des actions en vue d'améliorer la santé de la population ». Autres définitions •OMS (1986): « La santé est une dimension essentielle de la qualité de vie, l´opportunité de faire des choix et d´être satisfait de vivre. La conjonction des facteurs politiques, de l'éveil de l'opinion et des impératifs économiques amène les pouvoirs publics à mettre en œuvre une politique de la santé, qui s'intègre dans le développement de la protection sociale.