Ainsi, le 8 mai 1919, le droit de vote universel est adopté par la Chambre des députés[134]. 47 a permis aux veuves de la Première Guerre mondiale de voter elles aussi au niveau national[61]. Dans le cadre de l'engagement de notre pays envers cette convention, le Canada doit soumettre un rapport aux Nations Unies tous les quatre ans sur les mesures prises pour faire avancer les droits des femmes. La Loi canadienne sur les droits de la personne de 1977 garantit à tous les Canadiens l'égalité des chances, un traitement équitable et un environnement exempt de discrimination fondée sur le sexe, l'orientation sexuelle, l'état matrimonial et la situation familiale. Dès 1918, toute femme blanche a le droit de voter aux élections fédérales. En 1… Marta Irurozqui, “Sobre Leyes y Trasgresiones: Reformas electorales en Bolivia 1826 – 1952”. Ces modes d'action déclenchent la réaction immédiate des autorités qui s'opposent à la tenue des manifestations et procèdent régulièrement à des arrestations[107]. En 1919, elles réussissent à obtenir un accord de principe de l'ensemble des partis sur le suffrage féminin, à l'exception de l'Action française. Le droit de vote des femmes en France (1944) Le droit de vote est un droit fondamental. En 1908 est créé le Women's Rights Day[30]. Le droit de vote des femmes en france est une mesure hautement symbolique et attendue depuis longtemps. Le droit de vote des femmes est-il l’élément essentiel de cet article ? L'évènement attire l'attention des médias[141]. Candidates aux élections générales. Parmi les autres lois importantes pour les femmes et le droit à l'égalité, on compte la Loi sur l'équité en matière d'emploi et la Loi sur l'équité dans la rémunération du secteur public. Sara Panata, interviewée par Vincent Hiribarren. ), en 1928, un char fait scandale. Le soutien manifesté par le pape au vote des femmes à partir de 1919 renforce encore dans l'esprit des radicaux l'idée que l'Église catholique tente, par l'entremise des femmes, de regagner sur la société une influence en voie d'effritement. Défendue par un nombre encore limité de militantes, elle ne donne pas immédiatement lieu à la création d’organisations de défense spécifiques. Les droits des femmes sont les droits de la personne. Brochure de l'Union française pour le suffrage des femmes, Paris, mai 1919. Il finit par faire entendre ses revendications après la promulgation de deux lois en 1918 et 1928. Ses militantes, désignées sous le nom de « suffragettes », optent pour de nouvelles formes d’action, parfois violentes et illégales (incendies volontaires, bris de vitres, grèves de la faim…)[139]. Les premières organisations féminines au Luxembourg sont créées en 1906 (« Verein für die Interessen der Frau » et « Luxemburger Katholischer Frauenbund »), avec pour but de s’occuper de la cause des femmes dans le Grand-Duché. Au sein du Conseil national de la Résistance, l'opposition du représentant des radicaux résistants Paul Bastid empêche une prise de décision. Par conséquent, si la loi devait nettement exclure les femmes, cela devrait être mentionné plus clairement dans l'Acte. En 1940, le Québec est la dernière province à permettre aux femmes de voter aux élections provinciales et les Territoires du Nord-Ouest, le dernier territoire en 1951. Les Français, mais surtout, les Françaises car, pour la première fois de l’histoire de France, les femmes ont le droit de voter. Les plus inexpérimentées se forment via des ateliers qui enseignent la technique de l'art oratoire et affinent la rhétorique suffragiste[105]. Proche d’aboutir à plusieurs reprises mais bloqué par la frange conservatrice du Parlement, le mouvement se radicalise en 1903 avec la création de la Women's Social and Political Union par Emmeline et Christabel Pankhurst. Réticent à recourir à l'action directe, il n'adopte pas non plus les méthodes radicales qui ont fait la renommée des « suffragettes » outre-Manche. Il faut attendre la fin de la Première Guerre Mondiale pour que le 19ème Amendement, soit voté, le 10 janvier 1918 à la Cham… Ainsi, l’organisation « Sozialdemokratischer Lese- und Diskutierklub » et le Parti ouvrier social-démocrate réclament le suffrage universel. Les Amérindiens des deux sexes obtiennent la citoyenneté en 1924, avec l'Indian Citizenship Act ; cependant, la loi ne leur octroie pas automatiquement le droit de vote et plusieurs États refusent de l'appliquer jusqu'en 1948[63]. L'État mormon du Deseret (1847-1850), qui deviendra l'Utah en 1850, en donnant le droit de vote aux femmes, fait exception pour l'époque[64]. En 1918 une réforme constitutionnelle est lancée et la question politique des femmes est mise en avant par le parti socialiste. Pour en finir avec le passé unique, Perrin, Saint-Amand-Montrond, 2003, Tract de la Société pour l'amélioration du sort des femmes, 1928. L’intrépide Olympe deGouges réclame l’égalité hommes-femmes dans sa célèbre Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne. Décret nº. Erika Maza Valenzuela y Anthony’s Collage, “Las Mujeres Chilenas y la ciudadanía electoral: de la Exclusión al Voto Municipal 1884 – 1934”. En 2015, le 12 décembre, les femmes d'Arabie saoudite ont pu voter, alors que c'était le dernier pays où elles ne le pouvaient pas. Le droit de vote fut officiellement obtenu le 25 avril 1940 . Olympe de Gouges (1749 – 1793), écrivaine polygraphe, réclame l’égalité politique des femmes et des hommes dans une Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne (DDFC) qu’elle adresse à la reine, Marie-Antoinette (de 1774 à 1792). Un certain nombre d'instruments juridiques existent au Canada pour protéger le droit à l'égalité des femmes. Nourris des luttes fondatrices du régime, les radicaux agitent le spectre d'une République encore fragile, mise en danger par l'élargissement du corps électoral à une population dont la maturité politique et le dévouement républicain lui paraissent douteux. Même en cas de succès devant les représentants, cette procédure reste hasardeuse car elle implique, une fois l'amendement voté, une ratification État par État. Cependant, ce droit a été supprimé par un décret du Parlement en 1498[77][source insuffisante]. Ce bulletin, produit une fois par semaine entre août 1940 et mars 1975, était projeté en avant-programme dans toutes Alors que se profile l’adoption d’un XVe amendement qui consacrerait le droit de vote des Noirs de sexe masculin, une partie des féministes souhaiterait y voir associées les femmes[63], qu’elles estiment laissées pour compte par les leaders masculins du mouvement[66]. Des militantes portant pancartes, dont le nombre excède cependant rarement la dizaine, font le pied de grue dans le jardin du Luxembourg à chaque nouvelle séance ; elles sont régulièrement arrêtées et conduites au poste de police[108]. Puis, dans les années 1900, encour… La Female Employees Fair Remuneration Act a été conçue pour offrir aux femmes un salaire équivalent pour un travail égal. Accord qui restera lettre morte. Deux organisations rivales naissent en 1869 des désaccords survenus au sein de l’American Equal Rights Association. Dans le monde, le droit de vote des femmes s'est répandu à partir du début du XXe siècle. Jean Sévillia, Historiquement correct. Elles le furent pour tous les États généraux suivants (par exemple ceux de 1484 convoqués par Anne de Beaujeu, fille de Louis XI, pendant la minorité de Charles VIII), jusqu'aux États généraux de 1789, où les femmes propriétaires de fiefs furent contraintes de se faire représenter par un homme (noble ou clergé)[76]. Grâce à l’obtention du droit de vote féminin en 1944, sous la présidence du Général Charles de Gaulle, les femmes votent pour la première fois le 29 avril 1945. En 1972, enfin, une loi implique l'égalité des salaires entre hommes et femmes. Le philosophe John Stuart Mill en est alors le principal relais. La même année, le Canada adopte la Loi des élections en temps de guerre, qui permet aux femmes militaires et à celles dont un membre de la famille masculin prend part à la Premièr… L'anticléricalisme maçonnique, principal ciment d'une formation politique aux positions par ailleurs assez disparates[101], rejaillit ainsi indirectement sur les femmes, perçues comme des individus sous influence, et non comme des citoyennes autonomes. En vue de cet anniversaire, la Commission fédérale pour les questions féminines CFQF a conçu trois diaporamas, deux séries de cartes postales et un module d’apprentissage en ligne. Surprise historique. Le refus des différents gouvernements de la période d'exercer un rappel à l'ordre aux sénateurs, et ce malgré les demandes répétées des partisans du vote des femmes, confirme le peu d'empressement du pouvoir politique de voir aboutir le processus législatif[101]. En octobre 1945, les femmes votent pour leurs premières législatives : 33 d'entre elles entrent à l'Assemblée, sur 586 députés. Je ne ferai pas ici la chronique de toutes les mobilisations qui ont abouti au 7 février 1971. Et pourtant, ce n’est que le 7 février 1971 que les femmes suisses ont obtenu le droit de vote. Le front commun entre féministes et antiesclavagistes s’effrite progressivement pendant cette période. Au Québec, les femmes propriétaires votent sans restriction entre 1809 et 1849, jusqu’au moment où le mot « homme » est inséré dans la loi électorale. Dans le Canard enchaîné de cette époque[116], plusieurs caricatures étaient très anti-vote féminin. Les droits à l'égalité sont d'une importance particulière en raison du traitement inégal dont les femmes ont été victimes au Canada. Un important changement est survenu en 1916 lorsque le droit de vote a été accordé aux femmesdans le cadre des élections provinciales au Manitoba, en Saskatchewan et en Alberta. Cette nouvelle stratégie est adoptée par le NAWSA en 1916. Le suffrage universel masculin avait déjà été accordé de façon provisoire en 1792, puis entre 1799 et 1815, avant d'être définitivement adopté en 1848. Dans un second temps, les premières institutions résistantes entament le débat sur la proposition du chef de la France Libre. Le coup d'envoi du débat est donné par le Général de Gaulle en 1942 lorsque, après avoir reçu à Londres pour la première fois un représentant des mouvements de la Résistance intérieure, Christian Pineau, il propose à ces derniers une première ébauche de projet politique. Droit de vote des femmes au Canada; Droit de vote des femmes au Canada. mais première participation aux élections nationales en 1938 ; cf. C'est ce qui s'est passé en mars 1948[62]. Certaines considèrent que ces modes d'action sont insuffisants pour toucher un public plus large, qui n'a pas accès aux « idées nouvelles » concernant les femmes. Pour les 50 ans du droit de vote des femmes en Suisse – et avec les 26e Journées de Soleure, qui ont pris fin hier soir –, Memoriav propose un voyage dans le temps à travers le Ciné-Journal suisse. L'histoire du Canada a été façonnée par d'innombrables femmes déterminées qui ont travaillé à promouvoir et à faire respecter l'égalité des sexes au Canada. Décolonisations et derniers pays occidentaux, Seconde Guerre mondiale, Résistance et droit de vote des femmes en France, « par une société plus ouverte et plus mobile ». Une nouvelle pétition est adressée au parlement en juin, grâce à l’influence de femmes socialistes comme Jeanne Meyer-Heucké ou encore Marguerite Mongenast-Servais[131],[132]. En 1905, ce dernier introduit même une pétition au parlement au sujet du droit de vote des femmes, mais la requête ne va pas plus loin. Les arguments de nature différentialiste gagnent toutefois du terrain pendant cette période. Le Sénat constitue le principal point de blocage institutionnel à l'adoption de la mesure[100]. Avant la Révolution américaine, quelques femmes pouvaient voter dans une partie des colonies américaines. Vous ne recevrez pas de réponse. À Brunei, monarchie absolue, ni les hommes ni les femmes n'ont le droit de vote aux élections nationales : ce droit (commun) ne s'applique qu'aux élections locales[59]. Le droit de vote des femmes est le produit d'une longue histoire qui s'inscrit dans l'histoire contemporaine. Les manifestations de rue ne sont envisagées qu'avec circonspection et n'atteignent jamais des proportions en mesure de troubler l'ordre public. Dès cet instant, les femmes sont considérées comme des « personnes » en vertu de la loi. Au début du XXe siècle, les femmes n'avaient pas le droit de voter aux élections provinciales et fédérales. Il passe ensuite au Sénat et est approuvé le 4 juin 1919. Y est affirmé en effet que : « dès l’ennemi chassé du territoire, les hommes et les femmes de chez nous éliront l’Assemblée Nationale qui décidera souverainement aux destinées de la Nation ». C'est le cas de Renée Pagès-Perini[113]. Ses revendications qui dépassent le cadre des droits politiques s’inspirent du texte élaboré lors de la Convention de Seneca Falls. Februar 1831, Proclamation par le gouverneur de l'État du Colorado, http://www.assemblee-nationale.fr/histoire/femmes/citoyennete_politique_chronologie.asp, Déclaration des droits de l'homme et du citoyen, « Est-ce vraiment de Gaulle qui a donné le droit de vote aux femmes ? Les premières élections parlementaires luxembourgeoises auxquelles les femmes peuvent participer ont lieu en octobre de la même année. Mais, bien trop en avance sur son temps, elle est guillotinée… Ce n’est qu’au milieu du XIXe siècle que les premiers mouvements féministes voient le jour, sous l’impulsion de l’audacieuse Hubertine Auclert et de la visionnaire Louise Michel. La Colombie-Britannique et l'Ontario ont suivi en 1917. (Règlement sur les élections à l'Assemblée nationale constituante allemande), « Femmes, législation et pouvoir: enjeux pour un véritable développement d'Haïti », On the campaign trail with Saudi Arabia First's Women candidates, In Saudi Arabia, Where Women’s Suffrage Is a New Idea, « Arabie : au moins 20 élues au premier scrutin ouvert aux femmes », "A timeline of women's right to vote - interactive", Verfassung (Grundgesetz) Belgiens vom 7. 1 000 femmes se portent candidates, contre 6 428 hommes[55]. Mais il faudra attendre 1867 pour voir le premier débat sur le vote des femmes se tenir au Parlement. Dans le même temps, le PCF fait du droit de vote des femmes l'un des piliers de sa propagande politique. Le bras de fer engagé avec les autorités dure jusqu’au début de la Première Guerre mondiale. Surprise: il ne fait aucune mention du droit de vote des femmes en 1971! Or, il ne fait aucune mention du droit de vote des femmes en 1971. Peu après, un groupe de travailleuses fonda la Fédération suisse des ouvrières, qui, en 1893, réclama officiellement pour la première fois le droit de vote et d’éligibilité pour les femmes. Au cours de la Révolution française, c’est à Paris que s’élève l’une des premières voix féministes du monde. La Seconde Guerre mondiale constitue une accélération du débat sur le suffrage des femmes en France. Au XIXe siècle, les femmes propriétaires peuvent demander le droit de vote municipal selon le principe « pas de taxation sans représentation ». Le Women's suffrage in the United Kingdom est un mouvement de lutte pour le droit de vote des femmes au Royaume-Uni. L’organisation rivale- l’American Woman Suffrage Association créée par Lucy Stone et son mari Henry Blackwell – est plus modérée et préfère concentrer son action sur le seul droit de vote, délaissant le niveau fédéral pour agir au niveau des États[67]. Pendant la guerre des négociations sont ouvertes par le gouvernement Asquith avec les représentantes de la National Union of Women's Suffrage Societies de Millicent Fawcett, qui présente une orientation plus modérée. En 1929, le Conseil décide que le mot « personne » comme tel n'est pas clair et qu'il serait mieux compris si on donnait une interprétation plus vaste de l'Acte de l'Amérique du Nord britannique. Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent : Brève histoire des droits des femmes au Canada, Droits des femmes à l'échelle internationale, Loi canadienne sur les droits de la personne, Commission canadienne des droits de la personne, Tribunal canadien des droits de la personne, Loi sur l'équité dans la rémunération du secteur public, le droit de vote a été accordé aux femmes, Commission de la condition de la femme des Nations Unies, Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes, Protocole facultatif à la Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes, engagement du Canada à l'égard de l'égalité entre les sexes et de la promotion des droits des femmes dans le monde, La politique d’aide internationale féministe du Canada. La dernière modification de cette page a été faite le 5 février 2021 à 00:19. Il a été l'une des premières nations à ratifier la Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes, laquelle établit les normes internationales qui visent à éliminer la discrimination fondée sur le sexe. Le droit d'éligibilité s'est développé en parallèle. Jusqu'en 1958, les femmes « autochtones » d'Algérie (c'est-à-dire les Algériennes qui étaient considérées comme ayant un statut de musulman ou les « non-Européennes ») n'ont pas le droit de vote. Date du droit de vote des femmes en France En France, alors que les hommes obtiennent le droit de vote "universel" en 1848, ce n'est qu'un siècle plus tard que les femmes peuvent l'exercer pour la première fois, soit 82 ans après la Suède et en bonne dernière après quelques 43 autres pays. Un important changement est survenu en 1916 lorsque le droit de vote a été accordé aux femmes dans le cadre des élections provinciales au Manitoba, en Saskatchewan et en Alberta. Est ainsi avancée l'idée que les femmes, en votant, seront en mesure de faire valoir leur point de vue et les qualités qui leur sont traditionnellement attribuées pour améliorer le fonctionnement des institutions, soit en les moralisant, soit en portant l'attention sur les « problèmes d'éducation, d'hygiène, de santé physique et morale, d'habitation… »[111]. La loi prévoit par ailleurs une stricte séparation des hommes et des femmes, aussi bien dans les salles de vote que lors de la campagne électorale : les hommes ne peuvent présenter leur programme aux femmes que par vidéo interposée, et réciproquement. Cette réforme constitutionnelle envisage le suffrage universel, proposition à laquelle tous les partis politiques adhèrent. Elle protège les Canadiens contre la discrimination lorsqu'ils sont employés ou reçoivent des services : La Loi canadienne sur les droits de la personne a permis la création de la Commission canadienne des droits de la personne. ), créée à Paris en 1909 et la Ligue française pour le droit des femmes, dirigée par Maria Vérone. Années de droit de vote pour les femmes dans le monde : Dans certains payx, les droits des femmes sont très peu respectés. Dès 1947, certains groupes minoritaires obtiennent le droit de vote. Le droit de vote des femmes au Québec fut adopté le 18 avril 1940 par l’Assemblée nationale du Québec . Droit de vote des femmes: chronologie d’un long parcours semé d’embûches Suffrage féminin Le 7 février, cela fera seulement cinquante ans que les Suissesses ont obtenu le droit de vote. 3 Pages • 778 Vues. 21.076 du 24 février 1932 ; il existe toutefois une discrimination : les électeurs âgés de plus de 60 ans et les femmes ne sont pas soumis à l’obligation de vote, au contraire des hommes entre 21 et 60 ans. Les hommes, comme les femmes, y sont privés du droit de vote au niveau national (le pays étant une monarchie absolue avec un corps législatif nommé par le roi), mais les hommes pouvaient voter aux élections municipales. Véronique Helft-Malz et Paule Henriette Lévy, Notices dans des dictionnaires ou encyclopédies généralistes, élections législatives fédérales australiennes de 1903, élections législatives finlandaises de 1907, Alliance internationale pour le suffrage des femmes, journée internationale des droits des femmes, National American Woman Suffrage Association, Comité international des femmes pour la paix permanente, droit de vote des femmes issues des minorités, Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne, Union française pour le suffrage des femmes, Ordonnance portant organisation des pouvoirs publics en France après la Libération, Comité français de la Libération nationale, Gouvernement provisoire de la République française, loi pour l'égalité réelle entre les femmes et les hommes, premières élections parlementaires luxembourgeoises, Suffrage féminin au Québec au XIXe siècle, National Union of Women's Suffrage Societies, Droit de vote aux États-Unis#Inclusion des femmes, "It’s been 120 years: women and the vote", Verordnung über die Wahlen zur verfassunggebenden deutschen Nationalversammlung (Reichswahlgesetz, §2). L'immobilisme du Sénat provoque les réactions les plus audacieuses. Le CNR fonctionnait en effet sur la règle de l'unanimité de ses membres pour adopter une proposition. Mais de 1870 à 1910, à l’issue des 480 campagnes organisées pour obtenir l’organisation de référendum locaux, dix-sept se sont tenus dans les différents États américains, dont deux seulement ont abouti à une victoire pour le droit de vote des femmes[68]. La pression exercée sur le Congrès par la NAWSA a permis de soumettre au vote un amendement qui a été rejeté par le Sénat en 1887. En France, les femmes l'ont obtenu juste après la seconde guerre mondiale, en 1944, ce qui est tardif quand on compare à d'autres pays et que l'on considère la France comme l'un des pays des droits de l'homme, le pays de la philosophie des Lumières. Toutes les … Il n'y a pas du tout un accueil enthousiaste de cette nouvelle mesure. Ce n'est qu'en 1848, lors de la Convention de Seneca Falls, que commenceront les débats qui marqueront l’acte de naissance du mouvement pour le droit des femmes aux États-Unis, convention à l'issue de laquelle sera votée une « Déclaration de sentiments » dans laquelle figurera la revendication du droit de vote des femmes ; elle est rédigée sur le modèle de la Déclaration d'indépendance[63]. C'est ainsi que le gouvernement fédéral en est venu à adopter les trois lois suivantes : Le Canada a travaillé pour que les droits des femmes soient un point central pour la Commission de la condition de la femme des Nations Unies et le Conseil des droits de l'homme. Dans les colonies, les femmes l'ont eu bien après 1944. Afin de rassembler les électeurs, Carrie Catt abandonne plusieurs de ses valeurs : le pacifisme (au milieu de la Première Guerre mondiale pour le patriotisme), le combat pour l'égalité des droits entre blancs et Noirs (afin de gagner des voix dans le Sud) et les mouvements radicaux féministes comme le National Woman Party[71]. En 1934, la journaliste Louise Weiss tente de renouveler le répertoire d'action féministe en s'inspirant des suffragettes britanniques. L'une des premières étapes menant à l'égalité des Canadiennes a été la légalisation des droits de propriété des femmes mariées. La Colombie-Britannique et l'Ontario ont suivi en 1917. La Libération de la Corse entre septembre et octobre 1943 s'accompagne de l'organisation, par les communistes, d'élections municipales à mains levées où les femmes votent mais sont aussi élues, bien que cette élection n'entre dans aucun cadre légal précis.