Sa famille l'a surnomme « Erzsi », diminutif affectueux hongrois. As it was a case of the Emperor's favorite granddaughter and Otto's family was legally considered equal for dynastic purposes, as were marriages with all other mediatized Princely families, the marriage was officially treated as equal and his family would have grounds for pressing Elisabeth to become empress should the succession become interrupted again.[6]. Franz Joseph resisted at first, having intended for Elisabeth to marry the German Crown Prince, but eventually relented. Née à Vienne, elle fut l'épouse du roi de France Charles IX et à ce titre reine de France de 1571 à 1574. Ordered by the Emperor to break his "lesser" engagement to marry his granddaughter, he complied. L'archiduchesse Élisabeth-Marie Henriette Stéphanie Gisèle d'Autriche, devenue par mariage princesse de Windisch-Graetz, née le 2 septembre 1883 à Laxenbourg et décédée le 16 mars 1963 à Vienne, est l'enfant unique de l'archiduc Rodolphe d'Autriche, prince héritier de l'Empire austro-hongrois et de l'archiduchesse née princesse Stéphanie de Belgique. A teacher and a committed Social Democratic politician who became president of the Lower Austrian Landtag (state parliament) after the war, Petznek came from a modest background, but was highly cultivated. Although divorce became legal in 1938, when Austria became part of Germany and adopted German law after the Anschluss, Elisabeth was not able to divorce her husband until after the end of the war. La princesse règle alors sa séparation de corps et de biens avec son époux en 1924, au cours d'une procédure dont la presse se fait largement l'écho, tant les circonstances en sont pénibles et houleuses. Après l'Anschluss (mars 1938), Vienne perd son statut de capitale et devient une simple ville allemande. Le prince et la princesse ont tous deux des liaisons adultérines. Elisabeth and her daughter Stephanie did not have a good relationship; she reportedly stated that she married her first husband based on the fact that her mother did not like him. Albert's sister Henriette was horrified at her brother's choice, feeling Elisabeth's background was too unstable for the marriage to be a success. However, after her assassination in 1898, her will specified that outside a large bequest of the sale of her jewels to benefit charities and religious orders, all of her personal property was bequeathed to Erzsi, her namesake and Rudolf's only child. Elisabeth doted on her children when they were young, but her relationship with them deteriorated as they grew older. Les Reines de France ne se remarient point, comme l'avait naguère dit Blanche de Navarre. L'archiduchesse Élisabeth-Françoise-Marie-Caroline-Ignatia-Salvator (27 janvier 1892 - 29 janvier 1930) est la fille aînée de François-Salvator de Habsbourg-Toscane et de Marie-Valérie d'Autriche. La presse de l'époque de la République autrichienne la surnomme l'archiduchesse rouge (en allemand, rote Erzherzogin). Si en 1890, le mariage de sa tante l'archiduchesse Marie-Valérie d'Autriche est un événement joyeux, les deuils et les tragédies familiales n'épargnent pas l'enfance de la jeune orpheline : en 1888 meurt son arrière-grand-père, l'original duc Maximilien en Bavière suivi en 1892 par son arrière-grand-mère, la duchesse Ludovica de Bavière. The marriage, however, was troubled, and led to unwelcome reminders for the Emperor of his son's death, and possible further scandal for the family: His granddaughter has lately married the Prince Windischgratz; she was the only daughter of the late Crown Prince Rudolf. While his family was officially listed in the Habsburg list of families which were allowed to make an equal marriage (Ebenbürtigkeit) with an Imperial family, they still regarded Otto's Mediatized House and the marriage as a mésalliance and wanted the marriage to be treated as morganatic. The motion was later dropped. [5], In order to avoid future succession issues, the Emperor made the marriage conditional on Elisabeth's renouncing her right to succession, although he allowed her to keep her personal title and style, as well as providing her with a generous dowry. The crown princess herself was entirely dependent on the Emperor's charity, and following her husband's death the resulting lack of imperial support towards Stéphanie negatively impacted her relationship with her daughter; the parent and child were never close. In 1889, when Erzsi was a little over five years old, her father and Baroness Mary von Vetsera, his mistress, were found dead in what was assumed to be a murder-suicide pact at the Imperial hunting lodge at Mayerling. Le sous-marin où sert l'amant de la princesse est coulé par les Italiens au large de Trieste, le 7 août 1915. Dans ce contexte, les émois du coeur de l’archiduchesse Stéphanie risquent de causer un nouveau scandale. La fleur est belle, bien double et dégage un parfum sublime. En 1915, bien qu'alliée, l'Italie déclare la guerre à l'Autriche. He was also married; his wife, with whom he had a son, was institutionalized at a psychiatric hospital in Mauer-Ohling, where she died on 9 June 1935. Elisabeth d’Autriche, princesse palatine de Hongrie, duchesse de Teschen (1831-1903) L’archiduchesse Elisabeth, Françoise, Marie de Habsbourg-Lorraine, princesse palatine de Hongrie, est née à Buda le 17 janvier 1831. Rudolf, in accordance with her socialist views, was reportedly taken out of school and put to work in a factory. Marie-Élisabeth d'Autriche Gouvernante des Pays-Bas autrichiens. L'archiduchesse Élisabeth-Marie Henriette Stéphanie Gisèle d'Autriche, devenue par mariage princesse de Windisch-Graetz, née le 2 septembre 1883 à Laxenbourg et décédée le 16 mars 1963 à Vienne, est l'enfant unique de l'archiduc Rodolphe d'Autriche, prince héritier de l'Empire austro-hongrois et de l'archiduchesse née princesse Stéphanie de Belgique. Ses chiens sont euthanasiés, pour ne pas lui survivre, ainsi qu'elle le souhaite, car elle ne veut pas pour eux d'autres maîtres qu'elle[8]. La villa est de nouveau occupée, cette fois-ci par les Français du général Antoine Béthouart, Hütteldorf se trouvant en zone d'occupation française. Weissensteiner, Friedrich, Elisabeth, Die rote Erzherzogin [Elisabeth, the red Archduchess], Vienna, 1982, p. 142. Seule sa fille est autorisée à lui rendre une dernière visite de quelques minutes, et encore doit-elle être accompagnée de domestiques. Durant l'entre-deux-guerres, la princesse[5] s'installe à Hütteldorf, un quartier résidentiel de Vienne. Après avoir failli être fiancée au prince héritier Albert de Belgique, elle s'entiche à 18 ans du fringant prince Othon de Windisch-Graetz qui a dix ans de plus qu'elle et souhaite l'épouser. À l'instar de l'Allemagne et de sa capitale Berlin, l'Autriche et Vienne sont également subdivisées en zones d'occupation par les troupes alliées. Vous aviez beaucoup apprécié la biographie en cinq parties consacrée par Patrick Germain à l’archiduchesse Elisabeth-Marie d’Autriche dite l’archiduchesse rouge, voici sa descendance. 18 oct. 2016 - Découvrez le tableau "Archiduchesse Gisèle d'Autriche" de Josée St-Arneault sur Pinterest. [1] At a young age she displayed a strong personality, as well as an opposition to the Viennese court. Une de ses servantes est violentée. La République, l'Anschluss, l'occupation française, Les titres de noblesse ont été supprimés sous la république, L'archiduchesse sera plus proche de lui que de ses propres enfants, Bien que se proclamant socialiste, elle exige de ses domestiques de se faire appeler Son Altesse impériale, Friedrich Weissenteiner, op. Issu d'un milieu modeste mais fort cultivé, Leopold est marié, mais son épouse, dont il a un fils[4], séjourne en hôpital psychiatrique (elle meurt à l'hôpital de Mauer-Öhling le 9 juin 1935). La dernière modification de cette page a été faite le 22 octobre 2020 à 15:12. Merci à Patrick Germain pour cette cinquième et dernière partie de ce document consacré à l’archiduchesse Elisabeth-Marie d’Autriche, petite-fille de l’empereur François Joseph … The Emperor, in consequence of this event, did not attend the baptism of the son of the Archduchess Princess Windischgratz. The Empress made no secret of her dislike of her daughter-in-law prior to the scandal, and after the Mayerling incident, blamed Stéphanie's jealous behavior for her son's depression and suicide. In any event, Elisabeth ultimately retained custody of all four children. L'arbuste est robuste, la floraison est abondante et prolongée tard en Automne. Later, following her marriage, Stéphanie retaliated by disinheriting Elisabeth in 1934.[4]. L'archiduchesse Élisabeth d'Autriche (31 mai 1922 - 6 janvier 1993) est un membre de la maison de Habsbourg-Lorraine. La nouvelle princesse de Windisch-Graetz donne naissance à quatre enfants : Très vite, la mésentente s'installe entre les époux, qui se transforme en animosité au fil des années. The only child of his only (deceased) son, Erzsi was Franz Joseph's favorite granddaughter. le coloris automnale est légèrement plus soutenu . The couple married at the Hofburg on 23 January 1902. [2], In 1900 Stéphanie renounced her title of Crown Princess to marry the Protestant Hungarian Count, later Prince Elemér Lónyay von Nagy-Lónya und Vásáros-Namény. Archiduchesse Elisabeth-Marie d'Autriche (1883-1963) et sa fille Stéphanie (1909-2005) PRINCESS CLOTILDE OF SAXE COBURG AND GOTHA ARCHDUCHESS JOSEPH OF AUSTRIA WITHE HER DAUGHTER MARIA Explore the lost gallery's photos on Flickr. Voir plus d'idées sur le thème autriche, françois joseph, sissi. titre ou distinction: archiduchesse d'Autriche 12 septembre 1949 mariage: Lignières (18), ♂ Heinrich Karl von und zu Liechtenstein [Liechtenstein] n. 5 août 1916 d. 17 avril 1991. Élisabeth-Marie archiduchesse d’Autriche (ERSZI) ÉLISABETH MARIE HENRIETTE STÉPHANIE GISÈLE DE HABSBOURG-LORRAINE, ARCHIDUCHESSE D’AUTRICHE ET PRINCESSE DE WINDISCH-GRÄTZ (née le 2 septembre 1883 à Laxenbourg – décédée le 16 mars 1963 à Vienne) est l’enfant unique de l’archiduc Rodolphe, prince héritier de l’empire austro-hongrois et de l’archiduchesse née princesse Stéphanie de … In late 1933 Petznek was arrested and imprisoned by the Austrian government until July 1934. L'année suivante l'empereur meurt, laissant le trône à son petit-neveu l'archiduc Charles qui devient empereur d'Autriche et roi de Hongrie sous le nom de Charles Ier. They had three sons: Prince Franz Joseph (1904–1981), Prince Ernst (1905–1952) and Prince Rudolf (1907–1939). The lengthy legal process dragged on, and it was not until March 1924 that Elisabeth was able to obtain a judicial separation. Les noces sont célébrées le 23 janvier 1902 et le ménage s'installe au début de son mariage au château de Ploschkowitz en Bohême. L'impératrice d'Autriche Elisabeth de Wittelsbach, surnommée "Sissi", est connue à travers la trilogie de films de Ernst Marischka à la fin des années 50, portée par Romy Schneider. En effet, bien que la loi sur le divorce soit appliquée dès 1938, l'adoption par l'Autriche des lois du Troisième Reich à la suite de l'Anschluss et les circonstances de la guerre empêchent Élisabeth-Marie de divorcer de son mari, ce qui ne se fait qu'après la fin du conflit. Over the objections of her first husband, who thought they should go to their children, she wanted all art and books to "be put back in their former places", as she did not believe Imperial property should be sold at auction or come into the possession of foreigners; these pieces are in museums in Vienna today. « Erzsi » a tout juste cinq ans quand son père est retrouvé mort en compagnie de sa maîtresse de 17 ans, la baronne Marie Vetsera, le 30 janvier 1889. Les deux époux avaient des caractères diamétralement opposés et des aspirations différentes. According to her wishes, she was buried in an unmarked grave at the Hütteldorfer Friedhof in Vienna with her second husband, close to the house where she spent her last years. Voir plus d'idées sur le thème françois joseph, autriche, joseph. Néanmoins, l'Autriche reste un pays conservateur et Leopold Petznek est emprisonné de la fin 1933 à juillet 1934. cité, p. 199, Die rote Erzherzogin : das ungewöhnliche Leben der Tochter des Kronprinzen Rudolf : Versuch einer Biographie, Kaiseradler und rote Nelke : das Leben der Tochter des Kronprinzen Rudolf, Notices dans des dictionnaires ou encyclopédies généralistes, Princesse impériale et archiduchesse d’Autriche, Répertoire international des sources musicales, Marie-Thérèse de Habsbourg-Lorraine-Teschen, Hermine Marie Amélie de Habsbourg-Lorraine, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Élisabeth-Marie_d%27Autriche&oldid=175813004, Catégorie Commons avec lien local identique sur Wikidata, Article de Wikipédia avec notice d'autorité, Page pointant vers des dictionnaires ou encyclopédies généralistes, Page pointant vers des bases relatives à la musique, Article contenant un appel à traduction en anglais, Article contenant un appel à traduction en allemand, Portail:Biographie/Articles liés/Politique, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence, Elisabeth Marie Henriette Stephanie Gisela von Österreich, Prince François-Joseph de Windisch-Graetz, Marie-Henriette, princesse de Hohenlohe-Waldenburg-Schillingsfürst, Gertrude, comtesse de Waldburg-Zeil-Trauchburg, Marie-Antoinette, baronne de Proff in Irnich, Josepha, comtesse Clemens de Waldstein-Wartenberg, Alberta, baronne Alexander de Kottwitz-Erdödy, Maria Inmakulata, comtesse Reinhart de Hoensbroech, Marie-Christine, Mme Raymond van der Meide, Maria del Pilar, Edle Vollrad-Joachim von Poschinger, Marie-Béatrice, comtesse Riprand d'Arco-Zinneberg, Maria Constanza, princesse d'Auersperg-Trautson, Isabelle, comtesse Andrea Czarnocki-Lucheschi, Marie-Christine, comtesse Rodolphe de Limburg-Stirum. L'assassinat de l'archiduc-héritier François-Ferdinand d'Autriche par des militants serbes le 28 juin 1914 pousse l'empereur à déclarer la guerre à la Serbie, ce qui déclenche la Première Guerre mondiale. She was named after her grandmothers, Empress Elisabeth of Austria and Queen Marie Henriette of Belgium. En 1900, au grand dam de son grand-père, le roi des Belges Léopold II, sa mère, l'archiduchesse Stéphanie de Belgique, épouse en secondes noces un diplomate, le comte Elemér Lónyay et est exclue de la maison impériale des Habsbourg-Lorraine. Archduchess Elisabeth, nicknamed 'Erzsi', was born at Schloss Laxenburg on 2 September 1883 to Crown Prince Rudolf and Stéphanie, daughter of King Leopold II of Belgium. Estoril 22/5/1988 Raymond Willem van der MEIDE (né 22/6/1959) … Rosier rustique. She was known to the family as "Erzsi", a diminutive of her name in Hungarian. Elle vit avec le professeur Petznek à partir de 1929 dans une villa de Hütteldorf qu'elle vient d'acheter[6]. the lost gallery has uploaded 18116 photos to Flickr. On her deathbed, she ordered her staff to close her villa against her two surviving children and call for a police detail to secure her belongings until the Ministry of Education could remove them. Ten years her senior, he was below her in rank. Archiduchesses d' Autriche Erzherzögin von Österreich. la princesse Napoléon. Elle devient ainsi son petit-enfant préféré. During a court ball in 1900, Elisabeth met Prince Otto Weriand of Windisch-Graetz (1873–1952), son of Prince Ernst Ferdinand Weriand of Windisch-Graetz (1827-1918) and Princess Kamilla Amalia Caroline Notgera of Oettingen-Oettingen und Oettingen-Spielberg (1845-1888). Son époux meurt d'une crise cardiaque en juillet 1956. Élisabeth de Habsbourg, archiduchesse d'Autriche (5 juillet 1554 - 22 janvier 1592). 31 mai 1922 naissance: Madrid, Spanien. Moore, George Greville, Society recollections in Paris and Vienna, 1879–1904, D. Appleton and Co., 1908, p. 232. Après cela, la jeune « Erszi » n'a presque plus de contact avec sa mère. La défaite entraîne la renonciation et l'exil du jeune empereur, qui meurt prématurément et dans le plus grand dénuement à Madère le 1er avril 1922. When Hütteldorf became part of the French occupied zone, the villa was occupied by General Bethouart; Elisabeth and Leopold were not allowed to return until 1955, when the Allied occupation ended. She was at his side at Social Democratic marches and meetings, where she was accepted and accorded great respect. Archiduchesse Elisabeth d'Autriche est sans doute l'un de nos rosiers buissons préférés. En 1898, peu après son quinzième anniversaire, sa grand-mère l'impératrice d'Autriche et reine de Hongrie Élisabeth de Wittelsbach (« Sissi ») est assassinée à Genève par un anarchiste italien. Elle rejoint le Parti social-démocrate et la presse commence à la surnommer « l'archiduchesse rouge » en raison de son association et de son soutien financier au parti socialiste. Their last child and only daughter, Princess Stephanie (1909–2005), was born at Ploschkowitz. By many accounts it was Elisabeth alone who wanted the marriage, as Otto was already engaged to a Countess von Schönborn and was reportedly dumbfounded when Franz Joseph informed him of his new engagement. Ce n'est qu'en 1955, à la fin de l'occupation de la ville par les Alliés et lorsque l'Autriche retrouve sa complète souveraineté que le couple septuagénaire peut revenir s'y installer. Après ce coup du sort, son grand-père paternel, l'empereur autrichien et roi de Hongrie François-Joseph Ier d'Autriche s'occupe de sa petite-fille. Élisabeth-Marie de Habsbourg-Lorraine, veuve du camarade Petznec, descendante de Charles Quint et de Marie-Thérèse d'Autriche « La Grande », petite-fille de l'empereur d'Autriche François-Joseph Ier et de la fameuse et anti-conformiste Sissi, est, selon son désir, inhumée le 22 mars 1963 dans une tombe anonyme[7] du cimetière d'Hütteldorf à Vienne, près de la maison où elle passe ses dernières années. En 1896, son grand-oncle l'archiduc Charles-Louis d'Autriche meurt après un pèlerinage en Terre sainte. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. « En 1888, l’impératrice Elisabeth d’Autriche (1837-1898), éprise de culture grecque, décide, avec l’aide du diplomate Alexander von Warsberg, rencontré trois ans plus tôt à Corfou, de faire ériger sur l’île un palais de style pompéien, l’Achilleion. Demies – poupées Elisabeth d’Autriche; Un moulage en bronze de la main gauche de Sissi; Parure de Mariée d’Elisabeth; Télégramme d’Elisabeth à l’occasion de la naissance de l’Archiduchesse Hedwige « Allure Sissi » : l’Impératrice d’Autriche par Arthur Elgort pour Vogue Italie; Un livre sur Schönbrunn par Robert M. Tidmarsh Son grand-père l'empereur François-Joseph Ier d'Autriche, culpabilisé par la mort tragique et scandaleuse de son fils, a toujours gâté outrageusement sa petite-fille.