Le président barcelonais est agressé par des supporteurs madrilènes[8]. Puis ils conservent leur titre l'année suivante. https://www.realmadrid.com/fr/a-propos-du-real-madrid/palmares/football Ce fut le premier derby officiel de ce nouveau championnat et le Real s'imposa 2-1. En Ligue des champions, le Real Madrid finit premier de son groupe avec 6 victoires en 6 matchs. Ces achats s'avèrent payant pour le club puisque Carlo Ancelotti, épaulé de Zinédine Zidane, parvient à remporter la Coupe d'Espagne 2-1 face au FC Barcelone. Les années 1960 virent la rivalité s'étendre au niveau européen lorsque les clubs se rencontrèrent deux années de suite en Coupe d'Europe, le Real Madrid s'imposant en 1960 et le FC Barcelone en 1961. Le 18 septembre, le Real Madrid bat l'Espanyol Barcelone (0-2) en championnat et enchaîne une 16e victoire consécutive en Liga, Zidane établit un nouveau record dans l'histoire du club. mis à jour le 23 mai 2017 à 10h33 Quelques semaines plus tard, le Real poursuit sa politique en attirant Kopa, ce qui lui permet de présenter une ligne d'attaque exceptionnelle composée de Di Stéfano, Rial, Kopa et Gento. Au mercato estival 2010, Mourinho exige des recrues mais beaucoup moins coûteuses que l'été précédent. L'actuel président du club est Florentino Pérez. Si ces deux titres ne sont pas les deux plus prestigieux glanés par Zidane depuis sa prise de fonction, ils façonnent encore un peu plus sa légende. Le 17 mai ils perdent la finale de la Copa del Rey 2-1 face à l'Atlético Madrid. Le 11 juin, le brésilien Casemiro intègre l'équipe A du Real Madrid, qui a levé l'option d'achat de 6 millions d'euros à la suite du prêt accordé par le São Paulo FC. Le Real Madrid de son côté, a le record d… Dans la colonne « Autres » sont inclus tous les matchs disputés en Coupe intercontinentale, Coupe du monde des clubs FIFA, Coupe de la Ligue, Coupe Latine et Supercoupe d'Espagne. Le 21 mai, après 5 ans d'attente, le Real remporte la Liga. Le prochain défi de Zidane sera de réussir ses débuts en Liga, dimanche, face à La Corogne. Avec l'abolition de la monarchie et la proclamation de la Seconde République en 1931, tous les symboles royaux (la couronne et le titre de Real) sont supprimés. On peut citer Nacho, Dani Carvajal, Kiko Casilla, Lucas Vázquez qui jouent en équipe première au Real Madrid. Le portugais aura marqué 450 buts en 438 matchs (meilleur buteur de l'histoire du club) et remporté 16 trophées : 4 Ligues des champions, 3 Coupes du monde des clubs, 3 Supercoupes de l'UEFA, 2 Championnats d'Espagne, 2 Coupes d'Espagne et 2 Supercoupes d'Espagne. Une polémique éclate sur le rôle du directeur de la police, qui serait venu menacer les joueurs de Barcelone avant le match[7]. Ce quatuor permet au club, opposé pour la deuxième fois en finale au Stade de Reims, de remporter une quatrième Coupe d'Europe, sur le score de deux buts à zéro. Les premiers résultats sportifs de l'ère Bernabéu sont cependant plutôt décevants. Soit 1,62 par match. En tant que joueur, Muñoz avait fait partie de l'équipe, majoritairement composée de joueurs étrangers, qui avait dominé le football européen dans la deuxième partie des années 1950. Cependant l'Atlético obtint sa revanche lorsque, menés par l'ancien entraîneur du Real Madrid José Villalonga, ils vainquirent les Merengues lors de deux éditions consécutives de la Copa del Generalísimo en 1960 et 1961. Pour symboliser ce changement, le dessin de la couronne d'Alphonse XIII est ajouté au sommet de l'écusson. L'entraîneur italien remet le Real sur les bons rails en permettant au club de remporter la Liga à égalité de points mais avec une meilleure différence de but particulière face au FC Barcelone. Historiquement, le Real Madrid est l'équipe la plus victorieuse en Espagne, ayant remporté 65 compétitions nationales, et l'un des clubs les plus reconnus sur la scène mondiale, ayant remporté 26 compétitions internationales, ce qui en fait le club le plus victorieux sur la scène européenne[78] et le premier sur la scène internationale en ce qui concerne les compétitions officiellement reconnues par l'UEFA et la FIFA. Cette équipe acquiert alors le surnom de « Galactiques »[1]. Les Madrilènes remportent la Coupe d'Espagne de football 2010-2011 en battant le rival barcelonais sur le score de 1 à 0 après prolongation, sur un but de Cristiano Ronaldo : premier titre après une saison vierge (le dernier titre était la Supercoupe d'Espagne 2008). La première édition a lieu au printemps 1929. Le premier changement sur l'écusson intervient en 1908 lorsque les lettres adoptent une forme plus simple et sont inscrites dans un cercle. Ensuite, le sponsor du Real Madrid est devenu Bwin.com à la suite des problèmes économiques de BenQ Siemens. En décembre, le club remporte la Coupe intercontinentale 1998 face aux Brésiliens de Vasco da Gama. Un nouveau stade fut construit et inauguré le 14 décembre 1947 : c'est le Stade Santiago Bernabéu tel qu'il est connu de nos jours, même s'il ne fut appelé par ce nom qu'à partir de 1955. Di Stéfano, meilleur buteur avec 29 buts, est avec le jeune Gento, autre recrue, le grand artisan de ce succès. La très décevante saison 1976-1977 est rattrapée dès l'année suivante par un nouveau titre de champion - le 18e du club. Le complexe a été surnommé (et est principalement connu sous ce nom) Valdebebas en raison de sa localisation, au sein du parc naturel de Valdebebas. Repris en 1913 par la RFEF, la fédération royale espagnole, il devient dès lors le Championnat régional de Madrid, jusqu'en 1931. Au Real Madrid, il désigne l'équipe entièrement composée de joueurs espagnols que le Real Madrid affichait durant les années 1960. Cependant ce changement de nom ne lui apporte pas le succès espéré, si ce n'est en championnat régional. Dès sa création, le futur Real Madrid dispute le championnat local (en). Heynckes, vainqueur de la 7e Ligue des champions. En décembre 2000, le club est élu meilleur club de football du XXe siècle par la FIFA. Dans la colonne « Europe » sont inclus tous les titres remportés dans les compétitions UEFA. Le Real Madrid de Zinedine Zidane a décroché jeudi 16 juillet le 34 e titre de champion d'Espagne de son histoire, le premier depuis 2017, en battant Villarreal 2-1 pour la 37 e journée de Liga. Plus grand nombre de titres pour un joueur : Plus grand nombre de titres pour un joueur en, Record d'invincibilité à domicile : 2940 jours (8 ans et 18 jours) soit 121 matches, Plus grand nombre de matches consécutifs sans défaites toutes compétitions confondues : 40, Plus grand nombre de matches consécutifs en marquant au moins un but toutes compétitions confondues : 73 (Saisons, Victoires consécutives en matches officiels toutes compétitions confondues : 22 (, Plus grand nombre de qualifications consécutives en demi-finale de la, Le meilleur buteur de l'histoire du Real Madrid en, Le meilleur buteur du club sur une saison de, Le meilleur buteur du club sur une saison toutes compétitions confondues est. Santiago Bernabéu lui propose d'intégrer la direction technique du club mais le joueur refuse et les deux hommes se séparent fâchés. Fiche du joueur football Sergio RAMOS, jouant dans le club de REAL MADRID. L'arbitrage des Anglais Ellis, à l'aller, et Leafe, au retour, est très critiqué par le Real[24]. Le Barça, lui, en a mis 252, soit 1,55. Le 3 décembre, le Real Madrid et le FC Barcelone s'affrontent au Camp Nou lors d'un Clasico décisif pour la suite du championnat, les madrilènes avaient l'occasion de mettre les barcelonais a 9 points s'ils remportaient le match. Il a aussi reçu l'ordre du mérite de la FIFA en 2004. Parmi les cinq membres de la Quinta del Buitre, seul Manolo Sanchís effectue toute sa carrière au Real[36],[37]. Recordman du nombre de victoires dans l'épreuve (9), ... l'Olympique de Marseille n'a plus soulevé le trophée depuis 2011. Fondé en 1902 par Julián Palacios et les frères Juan et Carlos Padrós, le Madrid Football Club se voit adjoindre en 1920 le titre Real (signifiant « royal » en espagnol) par le roi Alphonse XIII et son nom est hispanisé en 1941 pour devenir Real Madrid Club de Fútbol. Après un match serré, le Real s'impose quatre buts à trois[15],[16]. Note(4): Pendant l'année civile 2002, couvrant les moitiés des saisons 2001-02 et 2002-03, une chemise toute blanche a été utilisé (sans publicité et parrainage) pour marquer le "Centenaire du Club". En 2020, le club compte notamment à son palmarès 34 titres de champion d'Espagne, 13 victoires en Ligue des champions et 4 sacres en Coupe du monde des clubs, trois records en la matière. Le 11 mars, au lendemain de la victoire du Real Madrid contre le Real Valladolid (1-4), le club annonce que Santiago Solari est destitué de son poste d’entraîneur de l’équipe première suite à une semaine catastrophique et 3 matchs perdus consécutivement à domicile, une semaine qui aura fait perdre les 3 titres au Real. L'équipement du club est fabriqué par Adidas depuis 1998. Le 14 novembre 2007, le Bernabéu reçoit la qualification de « stade élite », rebaptisée par la suite catégorie 4 UEFA. En Coupe d'Espagne, il est sévèrement battu dès les 1/16e de finales par le modeste club de 3e division Alcorcón et en Ligue des champions, il est éliminé pour la sixième année consécutive en 1/8e de finales par l'Olympique lyonnais. La capacité du stade a fréquemment changé, culminant à 120 000 places après l'extension de 1953. Ce n'est pas la première fois pour l'attaquant du Real Madrid, qui avait été contrôlé au volant d'une Audi à 214 km/h sur une portion d'autoroute limitée à 100 km/h le 3 février 2013 ce qui lui avait valu une suspension de permis de huit mois et 36 000 euros d'amende. Le Real poursuit sa remontée à la suite de l'arrivée de Lorenzo Sanz à la présidence en 1995, qui attire en 1996 l'entraîneur vedette du Milan AC Fabio Capello. De ce fait, il acquiert son nom actuel : Real Madrid Club de Fútbol[2],[4]. Finalement, le Real Madrid finit la saison en battant plusieurs records en championnat, comme notamment le nombre total de points, s'élevant à 100, le nombre de victoires, s'élevant à 32 en 38 matchs, le nombre de victoires à l'extérieur, s'élevant à 16 en 19 matchs, ainsi que le plus grand nombre de buts inscrits, s'élevant à 121. Devant son succès populaire, le roi accepte de prolonger le principe du tournoi, rebaptisé Copa del Rey (appelée en français « Coupe du Roi », ou « Coupe d'Espagne »). Et pour cela, elle a besoin d'un autre discours. Cette équipe doit continuer à gagner. Le match se termine par le score de 1-1 et le Real conserve ses 6 points d'avance sur le Barça et poursuit sa série d'invincibilité, qui est de 33 matchs sans la moindre défaite toutes compétitions confondues. Au mercato estival, le Real enregistre les arrivées de Luka Modrić, en provenance de Tottenham Hotspur pour 35 millions d'euros et de Michael Essien en prêt avec option d'achat arrivant du Chelsea FC. Cette association prend fin au début des années 1990. Official Website with list of the Real Madrid honours including all the trophies, titles, cups, and championships throughout their history. Les merengues ont fait un match nul au Camp Nou (1-1), puis ont subi une lourde défaite au Santiago Bernabéu (0-3). À domicile, le club évolue habituellement tout en blanc, ce qui lui vaut le surnom de los Blancos (« les blancs »). Gonzalo Higuaín et Cristiano Ronaldo deviennent d'ailleurs, à égalité, la paire d'attaquants la plus prolifique de l'histoire de la Liga (53 buts à eux deux, soit autant que le duo Eto'o-Messi la saison précédente). En remportant le Championnat d'Espagne en Juillet 2020, le Real Madrid remporte son 92e titre. Sur le terrain l'équipe connaît encore le succès en remportant le championnat de Madrid en 1910, 1913, 1916, 1917, 1918 et 1920[2], et la Coupe du Roi en 1917, face aux Basques de l'Arenas Club. Le 11 avril 2018, le Real Madrid se qualifie en demi-finale de la Ligue des champions pour la 8e fois consécutive (depuis 2011), et bat son propre record qu'il avait établi la saison passée (7)[53]. Ça va être compliqué, mais on va se battre jusqu'à la fin", a-t-il promis à ses supporters. Recruté en 1930 pour une somme très importante, il est alors une icône du football espagnol des années 1920 et 1930, au point de donner en 1959 son nom au trophée du meilleur gardien du championnat[6]. Marcos Llorente est transféré à l'Atlético de Madrid contre 40 millions d'euros. La saison 1955-1956 est celle de la première édition de la Coupe d'Europe. Bien que l'Atlético fut fondé par trois étudiants basques en 1903, des dissidents du Madrid Club de Fútbol les rejoignirent en 1904. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Avec la Ligue des champions remporté à Kiev, le Real Madrid a atteint les 21 trophées, un de plus que ceu détenus par le Football Club Barcelone. Le 12 décembre, le Real Madrid concède sa plus lourde défaite à domicile dans son histoire en coupe d'europe en perdant 0-3 au Santiago Bernabéu contre le CSKA Moscou[64]. Après les victoires en 2016 et 2017, le Real Madrid réalise un triplé historique et devient le premier club de l'histoire à remporter 3 fois consécutivement la Coupe du monde des clubs. Il remporte donc ses quatre premiers matchs pour un total de 15 buts marqués, deux buts encaissés et 3 clean-sheets. Il devait rester en poste lors de la Coupe du monde mais la fédération espagnole le destitue de son poste quelques heures avant le début de la compétition[57],[58]. Pourtant, le club est un de ceux qui génèrent le plus de revenus au monde. Le premier sponsor du Real Madrid fut Zanussi de 1982 à 1985. À partir de 1932, après l’avènement de la Seconde République espagnole, le championnat change souvent de format en étant élargi aux équipes des régions avoisinantes. Ce qui est un record[54]. En 1934 et 1936, le club remporte deux fois la Copa del Presidente de la República, qui a remplacé la Copa del Rey. La Ciudad Real Madrid est le nom donné aux installations d'entraînement du Real Madrid situées à Valdebebas près de l'aéroport de Barajas. Sa première édition est organisée sous le nom Championnat de Madrid en 1902-1903[2]. Pour ces débuts, il remporte son premier match en Coupe du Roi contre Melilla (4-0). Le match aller s'est déroulé le 14 août 2011 au Stade Santiago Bernabéu et s'est soldé par un match nul 2 buts partout. Le Bernabéu a accueilli la finale de l'Euro 1964, de la Coupe du monde 1982, de la Coupe des clubs champions 1956-1957, 1968-1969, 1979-1980 et la finale de la Ligue des champions 2009-2010. Estimant que l'Estadio Chamartín n'est plus assez grand pour convenir aux ambitions du club, il fait construire un nouveau stade de 75 000 places, le Nuevo Estadio de Chamartín, inauguré le 14 décembre 1947 (le stade sera rebaptisé Estadio Santiago Bernabéu en 1955, en l'honneur du président du club). Pierre-Marie Descamps et Jacques Hennaux. Le 3 juin 2017, le Real Madrid remporte la Ligue des champions en battant en finale la Juventus Turin (1-4). Cependant l'équipe arbore sa tenue traditionnelle blanche (merengue) dans la mesure du possible. Actuellement, il s'agit de Fly Emirates. Zidane devient, déjà, le coach avec le plus de titres en C1 en deux ans et demi de carrière, il rejoint Carlo Ancelotti et Bob Paisley, de plus Zidane était déjà entraîneur adjoint de Carlo Ancelotti en 2014[55]. En finale, le Real bat l'Atlético Madrid 4-1 après prolongation. Un match de record puisque l'équipe de Zidane enchaîne un 40e match consécutif sans défaite toutes compétitions confondues et bat le record espagnol détenu par le FC Barcelone, qui était de 39 matchs sans défaite TTC[49]. Vainqueur de la C1 : 2014, 2016, 2017, 2018 (Real Madrid) Vainqueur du Trophée des champions : 2006, 2007 (Lyon) Vainq. Les autres candidats qui s'étaient présentés face à lui se retirent peu à peu, faute de moyens financiers ou prévoyant une large victoire de Pérez, largement soutenu. 1943-1978 : La présidence de Santiago Bernabéu, 1991-2000 : le progressif retour au sommet, Depuis 2000 : les mandats de Florentino Pérez, Depuis 2009 : le retour de Florentino Pérez, Le début de la seconde ère « galactique », Domination sans partage en Europe avec Zidane (2016-2018), Joueurs les plus capés en compétitions officielles, Meilleurs buteurs en compétitions officielles, Transferts les plus chers de l'histoire du Real Madrid, « Je pense qu'il faut le faire, pour moi, pour le club, pour tout le monde. Le portier du Real Madrid, Thibaut Courtois, a remporté le trophée Zamora pour la saison 2019-2020 de Liga. À la suite de la défaite des républicains et de la victoire de Francisco Franco, le club retrouve le titre de Real ainsi que son ancien blason. En 1953, après un conflit très dur avec le FC Barcelone, arbitré par la FIFA et l'intervention supposée du pouvoir espagnol, le Real Madrid recrute l'attaquant argentin Alfredo Di Stéfano pour environ 5,5 millions de pesetas. Étant les deux clubs les plus couronnés de succès en Espagne, la rivalité se renouvelle chaque année, chaque équipe luttant afin de remporter le championnat. Il ne peut néanmoins pas empêcher la perte du titre en Liga pour le Real qui encaisse au passage une lourde défaite lors du Clásico à Bernabéu (2-6) et est une nouvelle fois éliminé en 1/8e de finales de la Ligue des champions face à Liverpool. Quelques jours plus tard, il tient l'une de ses promesses électorales en faisant venir Fabio Capello pour diriger l'équipe. Le FC Barcelone est le premier club à faire tomber le Real en Coupe d'Europe en 1961. Dans la colonne « Autres » sont inclus tous les titres remportés en Coupe intercontinentale, Coupe du monde des clubs FIFA, Coupe de la Ligue, Coupe Latine et Supercoupe d'Espagne.